Agenda de la commune

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Le groupe de randonnée, sous l'impulsion de Brigitte, a décidé d'aller prendre l'air de la mer et de visiter les si renommées calanques de Cassis. Très tôt au matin du 25 septembre nous nous sommes retrouvés pour un co-voiturage vers les Bouches du Rhône et un peu moins de 3h plus tard nous arrêtions les moteurs sur le "Parking des calanques" .

Un petit café plus tard,

... le petit groupe se rapprochait d'un pas alerte du bord de la calanque de Port-Miou qui sert de deuxième port à la ville de Cassis et il faut reconnaître que c'est un véritable choc esthétique, les reflets du soleil sur une eau parfaitement transparente, l'environnement minéral planté de pins, tout concourt à en mettre "plein la vue" au visiteur..

Longeant la calanque de Port-Miou le chemin s'élève tranquillement permettant aux marcheurs de profiter pleinement de la vue sur les falaises Soubeyranes et Cap Canaille à travers la brume légère de ce début de journée.

 

Ayant atteint le col de la presqu'ile de la Cacau il faut redescendre par un sentier nettement plus abrupt où les affleurements rocheux polis par le passage de millions de godasses sont dangereusement glissants pour atteindre le fond de la calanque de Port-Pin qui offre sa palette de bleus à nos yeux écarquillés.

Une petite halte permit à Sylvie de tester rapidement la température de l'eau et à un cormoran de venir batifoler tout près des promeneurs

mais il ne fallait pas trop perdre de temps si nous voulions atteindre le point prévu pour le pique-nique à une heure correcte, d'autant que le sentier qui escalade la colline demande quand même un petit effort et c'est avec soulagement que l'on atteint le plateau pour reprendre son souffle.

Et l'on repart vers le Vallon d'En-Vau avec une descente plutôt raide avec quelques passages un peu délicats. Il n'y a guère que 180m de dénivellé mais la pente moyenne doit avoisiner les 45° et beaucoup plus dans la partie haute, il y eut quelques hésitations avant de s'engager.

Mais c'est finalement sans encombre que le groupe put rejoindre le fond du vallon et la plage de la calanque d'En-Vau pour la pause pique-nique et ... la baignade.

Après la pause il fallut bien repartir et remonter ce que nous avions si bien descendu, ce fut finalement moins éprouvant que redouté et tout le monde atteint le plateau sans trop de galère.

Longeant la rive de la calanque d'En-Vau nous sommes revenus jusqu'à son embouchure et jonction avec celle de Port-Pin avec toujours ces points de vue à couper le souffle malgré quelques nuages masquant le soleil.

Une petite virée autour de la presqu'île de la Cacau pour découvrir les restes des déversoirs à pierres qui servaient autrefois à charger les bateaux des blocs découpés dans la colline, une photo de groupe pour immortaliser la journée et c'était le retour tranquille aux voitures.

Après un bon repas et une nuit réparatrice, nos deux naïades n'ont pas pu résister à une baignade, il faut reconnaître que la plage de La Ciotat est plutôt sympathique.

Les autres, moins motivés, ont profité de cette escapade aquatique pour déguster un café en terrasse avant de reprendre le chemin du retour la tête pleine de superbes images, je pense que personne n'a regretté le déplacement.