Agenda de la commune

C'est le 1 Octobre 2017 que le Comité départemental de Randonnée pédestre organisait à Cabrières sa 36eme édition de la Fête de la Randonnée. Il était impensable de laisser passer un tel évènement si pres de chez nous, et ce fut une délégation bélarganaise forte de 13 personnes qui se retrouva de bonne heure devant les Caves de l'Estabel.

Les inscriptions suivies de l'indispensable café-viennoiserie de mise en train, ont permis de comptabiliser sur la journée pas moins de 1550 marcheurs, ce qui semble être un nouveau record départemental

Jean-Marie en professionnel spécialiste de la randonnée avait pour l'occasion rejoint notre petit groupe et se chargea d'un rapide "briefing" avant le départ.

Nous avions choisi dans le programme offert un circuit de 17 km nommé "La draille des Crozes" et dès la sortie du village le groupe s'engagea dans les sous-bois grimpant vers les ruines du chateau.

Du haut du promontoire qui hébergea en son temps le chateau, le point de vue à 360° est grandiose, avec la météo favorable le regard portait jusqu'à la mer au Sud-Est et jusqu'au Pyrénnées au Sud-Ouest par-dessus le moutonnement des collines 

Le groupe bélarganais arriva sans encombre au hameau des Crozes ( qui n'avait pas vu pareille affluence depuis sans doute bien longtemps) où l'organisation avait prévu un ravitaillement en eau,

et nous avons profité de la placette pour faire notre pause-café autour de notre maire et de son épouse qui avaient fait le déplacement

Un sentier en sous-bois nous mena ensuite vers les ruines de Tiberet où, pour compléter  la halte repas, Jean-Marie nous expliqua ce qu'était autrefois ce moulin à grain

avant de repartir par un large chemin vers le Soureillé d'Izarnes ... nous n'étions pas vraiment seuls sur cette voie 

mais la bonne humeur ne fut jamais en danger

la dernière partie, la crète du Soureillé, qui, d'après le guide, ne devait être qu'une simple formalité .. "c'est tout plat puis çà descend"  (... merci Jean-Marie !) se révéla quand même relativement délicate avec des passages étroits et pierreux

mais le coup d'oeil valait la peine avec la silhouette familière du Pic de Vissou qui domine la cuvette de Cabrières

Un peu fatigués certes mais heureux de cette belle journée, tout le groupe rejoignit Cabrières, quelques courageux se promettant même de revenir bientôt pour faire le grand circuit qui escalade le Vissou.