Agenda de la commune

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
25
27
28
29
30

     

Profitant d'une journée magnifique comme la France entière nous les envie en pleines fêtes de Noël, Jean-Pierre nous a guidés pour une nouvelle balade courte mais réellement intéressante, sur les hauteurs d'Octon.

     Le point de départ étant le parking à l'entrée du village d'Octon ..

le groupe habituel des randonneurs bélarganais se mit en route traversant la place pour rejoindre le Chemin de Toucou et sa collection de cactées.

     Puis progressant dans les somptueuses couleurs d'un automne bien tardif,

nous avons pris un peu d'altitude pour atteindre le plateau et le hameau de Roubignac avec sa chapelle et ses vastes étendues cultivées.

     Ce domaine agricole borde l'ensemble mégalithique du Toucou au sein duquel nous nous engageons.

Il s'agit d'un ensemble de dolmens et de menhirs qui datent du néolithique dit "final" entre -3500 et -2800 .Sensation étrange pour nous, habitués du très court terme et de l'obsolescence ultra-rapide, lorsqu'on imagine que des hommes érigeaient ces blocs de roche quelques 5000 ans avant notre passage . Notons que cet ensemble est classé aux monuments historiques de l'Hérault depuis 1956.

 

     Furio trouva que la table de ce dolmen faisait un trone tout à fait à sa mesure...

 ... tandis que Max, que cette domination laissait pensif, préférait rester sur le plancher des vaches

     Après cette page culturelle il était temps de se tourner vers des nourritures plus matérielles et nous avons choisi un petit "cagnat" pour nous installer. La proximité des fêtes de fin d'année avait donné des idées à certains et quelques bouteilles fort sympatiques surgirent des sacs à dos pour accompagner le casse-croute,

     Jean-Pierre avait fait particulièrement fort puisqu'il avait carrément prévu le champagne et les flutes pour le déguster

... voilà une bien belle manière de célébrer la dernière randonnée de l'année.

     Mêmes les meilleures choses ont une fin, et il fallut bien se remettre en route pour redescendre vers le village profitant de splendides points de vue sur la plaine et le Lac du Salagou.

Un petit groupe de chevaux nous autorisa sans rechigner à traverser leur pature .... vous laisseriez des inconnus traverser sans même s'excuser votre garde-manger ?  

     C'était la dernière sortie de 2017, elle fut bien agréable !

" a l’an que ven que se siam pas mai que siguem pas mens ... "