Les travaux ont commencé le 15 décembre, (même s’il s’agit surtout de travaux préliminaires), mais s’arrêtent pendant les vacances scolaires.
Pourquoi donc commencer pour une si petite période de travail ? Simplement  parce que c’est absolument nécessaire pour garder la subvention de 25 % accordée par le sous-préfet au nom de la DETR. (dotation d’équipements des territoires ruraux)
Pourquoi les commencer aussi tardivement ? Nous n’avions pas toutes les réponses à nos demandes de subventions.
L’appel d’offres a été lancé début octobre.
L’ouverture des plis s’est déroulée le 9 novembre.
Le délai du temps des recours et de l’information officielle aux entreprises ne pouvaient de toutes façons permettre de commencer les travaux plus tôt.
Le plan de financement prévisionnel que nous vous avons présenté en juin était le maximum légal que l’on pouvait atteindre : 80 % des travaux. Le résultat final est assez proche = 75% environ de subventions grâce notamment, à l’amitié du Sénateur Robert TROPEANO  qui a puisé dans les réserves parlementaires pour nous apporter un complément.
 
Les travaux ensuite se dérouleront jusqu’au printemps. Les entreprises choisies feront tout leur possible pour qu’il y ait le moins de gêne possible pour le quartier.
Mais il est évident que la réfection des réseaux humides et de la chaussée vont perturber la vie du quartier pendant tout un trimestre.