Agenda de la commune

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
LE PUITS EOLIEN
Sa restauration semble en panne mais il s'agit toujours des difficultés rencontrées pour créer à l'identique les pièces d'origine du moulin.
Par ailleurs, les Bélarganais ont montré leur attachement pour le puits éolien, puisque les objectifs de la souscription de la Fondation du Patrimoine ont été largement dépassés. Merci à tous les généreux donateurs qui ont du recevoir en échange leur reçu fiscal pour bénéficier de l'économie d'impôt.
LA STATION D'EPURATION
Les intempéries, nombreuses cet hiver et ce printemps, ont retardé le chantier de pratiquement 1 mois.
Officiellement le démarrage de la station est prévu le 15 juin. 
Modification simplifiée du P O S
Le Plan d'Occupation des sols (POS) délimite, organise et réglemente sur le territoire communal les possibilités de construction sur les différentes zones.
Le POS actuel a été publié en 1993, il a donc 17 ans. Bélarga avait à cette époque là peu de pression démographique et surtout peu de demandes de construction.
Tout cela a bien évolué puisqu'on peut constater que, comme les communes suburbaines sont souvent saturées, les communes situées à 40-50 kms de la capitale régionale Montpellier ou de Béziers connaissent à leur tour un engouement important ; Bélarga occupe de plus une position centrale dans le département de l'Hérault. La demande de terrains s'est faite beaucoup plus forte, ainsi entre 2003 et 2008, les lotissements des Arbousiers, des Micocouliers et du chemin des Condamines se sont développés et achevés (sauf 4 terrains des Arbousiers à la situation bien particulière). Le prix du m2 a durant cette période subi de très fortes augmentations. Depuis, de nouvelles lois ont été votées avec comme base la loi « Solidarité et renouvellement urbains » dite loi S R U ( 13 décembre 2000) : on y trouve à chaque fois le souci d'éviter les grandes zones pavillonnaires qui « mangent » beaucoup d'espace et qui étalent l'habitat souvent au détriment des terres agricoles et des budgets locaux.
Nous souhaitons donc promouvoir le principe d'économie d'espace de qualité urbaine, de mixité sociale et de diversification de l'offre de logements fixés par le Programme local de l'Habitât ( P L H ) de la C C V H.
La modification de notre POS portera uniquement sur le règlement des différentes zones où le C O S (coefficient d'occupation des sols) était de 0,20, il sera porté vraisemblablement à 0,30.
Dans cette modification du POS il n'y aura pas d'agrandissement des zones constructibles : il nous faut « remplir » les quelques 4 ha encore disponibles avant de penser à un développement.
Après les services de la D.D.T.M (Direction Départementale du Territoire et de la Mer, anciennement DDE) et la compétence urbanisme de la CCVH, nous travaillons pour présenter le nouveau document à l'enquête publique qui se déroulera prochainement et à laquelle vous serez invités à participer.