Agenda de la commune

LA CONTINUITÉ ÉCOLOGIQUE
• Un poisson migrateur a besoin de remonter les fleuves pour se nourrir, se reproduire. Si des ouvrages (seuils, écluses, barrages) l’en empêchent, sa survie est mise en péril.
• Au fil des siècles, les cours d’eau ont été aménagés et des seuils et barrages ont été construits pour irriguer les terres agricoles, alimenter des moulins et des forages d’eau potable. Or ces ouvrages hydrauliques entravent la libre circulation des poissons et des sédiments. 

LE CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE
Suite aux Grenelle de l’environnement et en cohérence avec la Directive Cadre Européenne sur l’Eau de 2000 et la Loi sur l’Eau de 2006, un Plan national de restauration écologique en 2009 oblige chaque propriétaire de seuil à le rendre franchissable par les poissons.

LES TRAVAUX ENTRE PAULHAN ET BÉLARGA : FIN JUIN À DÉBUT SEPTEMBRE 2015
Une partie du seuil, côté rive droite, sera démolie pour aménager une rampe en enrochements de manière à attirer les poissons et les inciter à contourner et franchir ainsi le seuil. Plusieurs centaines de petits blocs en béton seront implantés pour « casser » le courant et permettre aux espèces migratrices de remonter le fleuve en amont. Le Département réalise actuellement des travaux similaires sur le seuil de Roquemengarde, entre Saint-Pons-de- Mauchiens et Usclas-d’Hérault.